Restez connecté

La DREES recrute un(e) chargé(e) de l'animation et de la valorisation de la recherche (H/F)

Date: 
mar, 20/09/2016 - 16:56 to jeu, 20/10/2016 - 17:37
Compétences: 
Connaissances associées: 
Personne a contacter: 

FICHE DESCRIPTIVE D'EMPLOI:

Catégorie: A.

Corps et grade : Attaché principal, attaché d’administration de l’État ou agent contractuel à profil spécifique (connaissances du monde de la recherche).

Poste vacant : Oui.

Date de prise de poste souhaitée : 01/01/2017.

Durée d’affectation souhaitée sur le poste : 3 ans.

 

Candidature à envoyer impérativement à:

 Valérie Ulrich, cheffe de la Mission recherche, 01.40.56.79.01, valerie.ulrich@sante.gouv.fr

 

LOCALISATION ADMINISTRATIVE ET GEOGRAPHIQUE:

Direction : Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES).

Sous-direction : Synthèses, études économiques et évaluation.

Bureau : Mission Recherche (MiRe).

Site: Montparnasse (place des cinq Martyrs du Lycée Buffon -  PARIS 14ème – Métro : Gaîté – Montparnasse - Pasteur).

 

DESCRIPTION DU BUREAU OU DE LA STRUCTURE:

Missions de la DREES : La direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques a été créée par le décret du 30 novembre 1998 (J.O. du 1er décembre 1998) ; ses missions ont été confirmées par le décret n° 2000-685 du 21 juillet 2000. Elle est compétente pour toutes les informations concernant la santé, la protection sociale, la lutte contre l'exclusion et la politique d'intégration.

 

La DREES a pour mission prioritaire de doter les ministères chargés de l'action sociale et de la santé, leurs services déconcentrés ainsi que les établissements, organismes et agences, d'une meilleure capacité d'observation, d'expertise et de prospective.

 

Missions de la Mission Recherche (MiRe) :

Au sein de la sous-direction « Synthèses, études économiques et évaluation » de la DREES, la mission recherche (MiRe) commandite et mobilise les travaux de recherche pour alimenter les réflexions de la direction et produire des connaissances sur les politiques sanitaires et sociales. Elle apporte également un appui méthodologique aux travaux d’études et de recherches des sous-directions. Elle anime enfin les partenariats institutionnels de la DREES en matière de recherche.

 

1.      Un rôle de production de connaissances sur les politiques sanitaires et sociales

La MiRe organise des séminaires de réflexion, réalise des états de savoir et lance des appels à recherche, en propre ou via l’Institut de recherche en santé publique (IRESP), en vue de financer des projets de recherche en lien avec les problématiques traitées par la DREES (handicap et perte d’autonomie, inégalités sociales de santé, politiques sociales locales, protection sociale, etc.). Elle assure le suivi des travaux qu'elle a financés et leur valorisation sous forme d’ouvrages et de colloques. 

- Depuis 2013, la MiRe anime le groupe de travail sur la recherche de l’Observatoire National du Suicide et contribue à la rédaction du rapport annuel de cet Observatoire.

 

2.      La MiRe référent Recherche de la DREES

- La MiRe assure une fonction de veille et d’information auprès des sous-directions sur les travaux en cours dans le monde de la recherche. Elle soutient également les chargés            d’études de la DREES dans la recherche d’éléments bibliographiques pour leurs travaux

- La MiRe anime les partenariats institutionnels de la DREES en matière de recherche. Elle participe notamment au Comité de recherche pour la santé (Coresa) au sein du Ministère et à la réflexion sur la programmation de la recherche en santé pilotée par Aviesan. 

 

DESCRIPTION DU POSTE: 

Encadrement: Non.

 

Activités principales :

Le ou la titulaire assurera un poste d’animation et de valorisation de travaux de recherche, initiés et soutenus par la DREES.

 

Il définira et organisera, seul ou en collaboration, la chaine opérationnelle d’appels à recherche, sur des thématiques émanant de la demande sociale, de partenaires institutionnels ou en interne à la DREES. Pour la conception d’un appel à recherche sur une thématique donnée,

o   il réalisera un état des savoirs scientifiques, en France et à l’étranger,

o   il identifiera les chercheurs concernés par la thématique,

o   il organisera et animera un séminaire de réflexion en amont de l’appel à recherche,

o   il pilotera le lancement de l’appel à projets et la sélection scientifique des projets soumis,

o   il assurera le suivi scientifique et administratif des équipes de recherche financées (contrôle du respect des échéances prévues par les conventions, définition des actions à mettre en place en cas de difficulté),

o   et il valorisera les recherches financées sous la forme de colloques et d’ouvrages.

o   Si l’appel à recherche est lancé avec des partenaires (CNSA, DARES, DGS, etc.) ou si l’organisation logistique est confiée à un opérateur de recherche tel que l’IRESP, il assurera la coordination avec ces partenaires.

 

Il participera également aux travaux de l’Observatoire National du Suicide :  

o   il participera à l’organisation logistique et aux différentes réunions de l’Observatoire,

o   il rédigera des comptes rendus des séances de travail,

o   il contribuera à la rédaction et à la publication du rapport annuel. 

 

Activités annexes : Le ou la titulaire pourra être conduit à participer à la sélection de projets dans le cadre d’appels à recherche lancés par d’autres bureaux de la DREES (post enquêtes qualitatives, par exemple). Il pourra également être conduit à réaliser des états de savoirs scientifiques, à concevoir des travaux de recherche ou des ouvrages avec d’autres bureaux de la DREES. Enfin, il contribuera à la connaissance, la mobilisation et la valorisation des enquêtes statistiques de la DREES auprès des chercheurs.

 

Partenaires institutionnels : Le ou la titulaire sera amené à travailler de façon étroite avec des chercheurs (CNRS, INSERM, IRDES, Universités, etc.), des partenaires institutionnels de la recherche (ANR, AVIESAN, IRESP, etc.), d’autres directions ministérielles (DARES, DGS, DGOS, DGCS, etc.) et les caisses de protection sociale (CNSA, CNAV, CNAF, CNAM-TS).

 

Spécificités du poste / Contraintes : Le poste exige d’excellentes capacités rédactionnelles et une aptitude à travailler avec le monde de la recherche. Il exige également une bonne maitrise des méthodologies de la recherche en sciences humaines et sociales et de la langue anglaise. Il nécessite un fort intérêt pour les thématiques protection sociale et santé. Comme tout agent du service statistique public, le titulaire est soumis au secret statistique.

 

PROFIL SOUHAITE:

Compétences requises sur le poste /Connaissances:

Sciences humaines et sociales (économie, sociologie, sciences politiques, etc.).

Méthodes quantitatives et qualitatives de recherche.

Organisation des institutions du milieu de la recherche.

Intérêt pour les politiques sanitaires et sociales.

Connaissances du système statistique public.

Pratique de la langue anglaise indispensable.

 

Savoir-Faire:

Concevoir un programme de recherche: Application.

Réaliser des revues de littérature scientifique: Expert.

Animer un séminaraire de réflexion: Maitrise.

Rédiger des notes de synthèse claires et de qualité: Maitrise.

Assurer le transfert des connaissances de la recherche: Application.

 

Savoir-Etre: (***savoir-être structurants attendus)

Aptitude au travail en équipe, grandes qualités relationnelles.***

Rigueur et sens de l'organisation.

Esprit d'analyse et de synthèse.***

Esprit d'initiative.

 

Expérience professionnelle:

Le poste peut convenir à un premier poste dans le domaine ou à une nouvelle orientation professionnelle.

 

FORMATIONS:

Formation prévue dans le cadre de l'adaptation au poste de travailFormation à l'économie de la santé.